• Le Bureau des SR

Coquilles et autres crustacés

Mis à jour : oct. 20



Les coquilles, tous ceux qui rédigent ou publient des contenus en ont entendu parler. Ce joli mot aux évocations marines désigne des erreurs dans la composition d’un texte consistant à remplacer une lettre par une autre. Inversion, double ou triple lettre, mot bizarrement tronqué… les coquilles sont nombreuses et inhérentes au travail éditorial. L’une des fonctions de base des correcteurs est donc de leur faire la chasse. Pour cela, un logiciel de correction (Prolexis, Antidote) est parfois bien utile, mais rien ne remplacera jamais l’attention et la sagacité humaines.


L’origine du mot coquille est très contreversée. Selon certains, l'expression viendrait du Moyen Âge, où « vendre ses coquilles » signifiait « tromper », par allusion aux fausses coquilles vendues aux pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Quoi qu'il en soit, les coquilles sont parfois si énormes qu’on ne les repère pas forcément au premier coup d’œil. Il convient donc d’être particulièrement vigilant dans la relecture des titres et des sous-titres. Je me souviens par exemple d’une erreur dans la signature d’une grande banque où le d avait été malencontreusement remplacé par un b, transformant celle-ci en « banque de bétail ». Même si les clients ne reçoivent pas toujours l’attention qu’ils méritent de la part de leur banque, de là à les traiter de bestiaux, il y a un pas à ne pas franchir !

Drôle d’impact sur le lecteur

Prenons un exemple récent (et énorme) de coquille vue sur un panneau d’affichage municipal par une de mes relations. Un message d’alerte disait : « Covid-19, éviter tous les déplacements et tous contacts. Juste l’indispensable. Les gens même saints doivent rester chez eux. » Faute de frappe ? d’inattention ? En tout cas, cela a dû beaucoup faire rire les passants de la localité, saints de corps et d’esprit, qui ne sont pas encore au paradis. Si l’on est un peu tatillonne (comme nous le sommes, nous autres correctrices), j’ajouterais qu’il aurait été préférable d’écrire : « tout contact » qui signifie « n’importe quel contact » plutôt que « tous contacts » (tous les contacts), et de placer l’adjectif indéfini en tête de phrase : « Même les gens sains ».

Dans le même registre, j’ai vu à la devanture d’une boulangerie un panneau « Pizzas à empoter », ce que j’ai trouvé très mignon. Combien de cartes de restaurant sont ainsi couvertes de fautes d’orthographe ou autres coquilles qui n’ont rien à voir avec la mer et qui, souvent, prêtent à sourire ! J’essaierai de vous en donner une illustration dans un prochain post.

En attendant, n’oubliez pas de faire relire vos écrits quels qu’ils soient !


Véronique Tran Vinh

41 vues1 commentaire

©2019 by Le Bureau des SR. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now